L’eau en Méditerranée

Consultation du Conseil scientifique de VOLUBILIS

Vendredi 4 octobre 2019

Hôtel de Brantes, Avignon

pour la préparation de ses

14èmes Rencontres méditerranéennes de Volubilis

Vivre, rêver, créer la ville et les paysages

L’eau, la ville et les paysages en Méditerranée

Conférences, débats, tables-ronde

qui auront lieu les 26 et 27 novembre 2020

Théâtre des Halles, direction Alain Timar – 84000 Avignon

Réunion et réunion du Conseil scientifique de Volubilis

VOLUBILIS réunit les membres de son Conseil scientifique, vendredi 4 octobre 2019, à l’Hôtel de Brantes, Avignon, pour une journée de réflexion sur le thème de l’eau et des paysages en Méditerranée, afin de préparer ses 14èmes Rencontres méditerranéennes qui se dérouleront les 26 et 27 novembre 2020 aux Théâtre des Halles, à Avignon.

Le Conseil scientifique, qui alimente la prospective et initie des pistes d’actions pédagogiques pour VOLUBILIS, se réuni pour affiner la réflexion répondant à la problématique citée en amont. VOLUBILIS mobilise en effet, depuis sa création, les ressources intellectuelles dans les domaines de l’environnement, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de la biodiversité, du développement durable et de la culture d’une quarantaine de personnalités dont les sujets d’expertise touchent aux problématiques du territoire de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et du pourtour méditerranéen.

Au contact de ces spécialistes du sujet, les échanges permettront l’émergence d’un maximum d’idées, d’approches et d’expériences pour aider VOLUBILIS et son groupe de travail à définir les problématiques et élaborer les raisonnements qui formeront l’ossature de son prochain rendez-vous méditerranéen.

Avec la participation de : Jean-Pierre Gautry (urbaniste/Président d’honneur SFU), François Gondran (architecte), Esther Sanz Sanz (architecte – Espagne), Hélène Cheval (ingénieur /consultante), Bernard Cornut (polytechnicien), Danièle Larcena (géographe), Stefano Mengoli (agronome paysagiste – Italie), Nikola Watte (paysagiste/Président FFP PACA), Nerte Dautier (historienne de l’art), Fabio Di Carlo (professeur de paysage – Italie), Christiane Garnero Morena (analyste territoriale), Louisa Jones (écrivaine), Emmanuelle Carraud (artiste), Nicolas Frédéric (architecte).

Thème de l’eau en Méditerranée  

A l’échelle régionale comme à l’échelle euro-méditerranéenne, les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux liés à l’eau ne cessent de prendre de l’importance. En examinant ces problématiques sous l’angle des paysages, ces Rencontres viseront à faire émerger des pistes d’actions permettant de mieux prendre compte du rôle de l’eau dans le développement des territoires et d’accompagner la nécessaire évolution des pratiques, des habitants, des collectivités et des professionnels du paysage et de l’urbanisme, quant à cette problématique.

L’eau est une ressource rare, précieuse et fragile, inégalement répartie sur terre. Les pays méditerranéens font partie de ces espaces où les contraintes climatiques rigoureuses imposent le « sec » plutôt que « l’humide ».

Les 14èmes Rencontres méditerranéennes de Volubilis questionneront ces enjeux et donneront à voir des projets porteurs et innovants qui émergent dans les territoires et dont les enseignements sont précieux à tous.

Différentes questions y seront abordées. Usages humains et changement climatique avec des conséquences considérables sur l’environnement, soit sur le cycle de l’eau à travers le milieu avec la dégradation des terres, l’épuisement des nappes par forages, le ruissellement et l’érosion par imperméabilisation des sols, soit sur la qualité de la ressource par les multiples pollutions. La Méditerranée, cette route d’échanges qui a permis l’émergence de la civilisation qui lui est liée, est dans un état de surexploitation et de pollution extrême qui touchera un demi-milliard d’habitants riverains en 2025. Va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ? Dans cette forte hypothèse de rareté de l’eau et d’augmentation des prélèvements, comment gérer, sans conflits, les concurrences entre les différents usages ?

Des pistes se dessinent dans différentes régions du pourtour méditerranéen :

– pour conserver et accroître les ressources hydriques par une gestion intégrée des bassins versants, incluant les eaux de surface et souterraines, les écosystèmes et les sols.

– pour trouver des formes non conventionnelles d’approvisionnement en eau, par des économies circulaires : réutilisation des eaux pluviales et de drainage ; recyclage des eaux urbaines et industrielles…

Et, dans ces milieux arides, l’eau a été un élément essentiel d’artificialisation et d’organisation des paysages. Ses aménagements représentent un « patrimoine culturel de l’eau » remarquable.

Sur tous ces sujets, lorsque l’eau devra être partagée, l’approche paysagère peut-elle redonner un sens et une vraie valeur à sa présence dans le quotidien de nos territoires ?

Les fondements éthiques de la question de l’eau seront à la base des travaux engagés par Volubilis cette année : l’eau est un patrimoine commun de l’humanité, qui fait partie de la sécurité alimentaire et de la
« justice sociale de l’eau » qui vise à favoriser une distribution équitable des ressources en eau et à maintenir le cycle de l’eau. Une nouvelle culture de l’eau, en phase avec ces exigences éthiques, est-elle en train d’advenir suivant les principes cardinaux d’universalité, d’égalité et de solidarité ?

Les Rencontres méditerranéennes de VOLUBILIS

VOLUBILIS organise, sous forme de biennale, un temps de partage et de discussions à destination des professionnels et du grand public où durant deux jours, scientifiques, techniciens, élus et artistes présentent leurs réflexions, expériences, projets et réalisations innovants sur un thème qui questionne l’aménagement des territoires et les paysages. Un lien se crée entre nature et culture, action et connaissance, art et science. Œuvres artistiques et préoccupations scientifiques entrent en résonance au travers de performances, expositions, spectacles et installations qui ponctuent les conférences et débats et suscitent des réflexions originales entre des mondes trop souvent séparés.

Groupe de travail interne à Volubilis

Entériné en 2019 et poursuivi en 2020, le groupe de travail se consacre à identifier les futurs défis des pouvoirs publics quant à ce sujet brulant, parallèlement au repérage de pratiques innovantes et de nouvelles formes de gouvernance liées à l’eau qui donnent espoir. Ce groupe est ouvert au grand public et quiconque qui souhaite rejoindre l’équipe pour participer à cette réflexion est le bienvenu. 

Partenariats thématiques 

Ces 14èmes Rencontres méditerranéennes de Volubilis permettront de développer des liens nouveaux avec des institutions, associations et acteurs concernés par le sujet, à l’échelle régionale et internationale.

Public bénéficiaire

Le grand public, les étudiants, les enseignants, les associations, mais aussi les acteurs divers – agents des collectivités, professionnels de l’aménagement urbain (architectes, historiens, urbanistes, paysagistes, géographes), agents publics – et bien entendu les artistes (plasticiens, photographes, peintres, sculpteurs, etc.).

LIEU DU RENDEZ-VOUS

Hôtel de Brantes, 2 rue de la petite fusterie, Avignon

Laisser un commentaire