LEADER Pierre-sèche

Projet européen LEADER de coopération entre  le GAL VENTOUX et le LAG de l’île de Brač (Croatie) 

"Les savoir-faire de la pierre sèche en Méditerranée au service des paysages et du développement durable"

 

Volubilis attache de l’importance à permettre les échanges entre les deux rives de la Méditerranée. C’est à dessein que nous avons répondu à l’appel à projets émis par le Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux et proposé une action conjointe entre deux territoires méditerranéens éligibles aux financements européens LEADER, le Mont-Ventoux et l’île de Brač en Croatie.

 

Genèse du projet

  • Transnationalité

Le projet est né d’une amitié de longue date avec Lucija Puljak, présidente de l’association pour le du développement de l’île de Brač, avec lesquels Sébastien Giorgis (fondateur et ancien président de Volubilis), Danièle Larcena (Pierre sèche en Vaucluse), Jean-Baptiste Lanaspèze (Centre Méditerranéen de l’Environnement) et Jean-Michel André (APARE et Muraillers de Provence) ont mené plusieurs projets il y a quelques années. Ce désir de coopération pour se retrouver sur le thème de la pierre sèche, comme objet de coopération transnationale. Et de redécouvrir l’île de Brač, la plus grande île de la Croatie et de la mer Adriatique, située au large de split, comportant un grand patrimoine de pierre sèche.

  • Objectifs du projet

L’objectif global du projet est de valoriser le savoir-faire de la pierre sèche sur le territoire du PNR. Ce savoir-faire a récemment été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans sa diversité et son adaptation à chaque contexte géologique et culturel, parmi les plus efficaces en termes de qualité de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), de protection des sols contre l’érosion, de captation de carbone et de lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Les objectifs sous-jacents sont d’approfondir et échanger les savoir-faire et pratiques professionnelles avec une mise en réseau des données, de mieux tirer profit des productions et des ressources locales, travailler en partenariat à la mise en œuvre de ce projet avec les acteurs œuvrant à la valorisation de la pierre sèche et se fédérer autour de ce thème.

Les étapes du projet

Le projet a démarré en avril 2020. Il se déroule en plusieurs étapes, un stage en France avec des Croates puis un stage en Croatie avec des Français.

Le stage en France  s'est déroulé du 20 au 27 avril 2022, il s'est déroulé en deux parties : 

  • Ateliers de terrains de partage de savoir-faire

Les ateliers de terrains ont réunit durant plusieurs jours des muraillers de chaque territoire engagé sur un chantier de restauration de patrimoine de pierre sèche sur le territoire de Méthamis afin d’assurer les échanges de savoir-faire des techniques de la pierre sèche de chacun. Chacun de ces chantiers a mis en œuvre la technique de la région d’accueil sur des ouvrages diversifiés.

  • Pré-inventaires de territoires

Les pré-inventaire sont un préalable à la connaissance d’un territoire, d’aider à la détermination des éléments remarquables à restaurer et/ou valoriser et de protéger au titre du Plan Local d’Urbanisme ce patrimoine.

Sur chacun des territoires sera réalisé un pré-inventaire selon une méthodologie commune.

  • Analyse des outils méthodologiques d’inventaires existants,
  • Élaboration des outils méthodologiques communs aux deux sites, 
  • Constitution d’une équipe de relevés et d’inventaire sur chacun des sites, 
  • Mission d’inventaire de 10 jours sur chacun des sites de projet,
  • Rédaction d’un rapport méthodologique et d’une synthèse des travaux,

Ces pré-inventaires ont été menés en parallèle des chantiers afin d’assurer la synergie pratique/approche méthodologique/médiation/valorisation.

Nous avons travaillé avec Jérôme Espitalier (Association Atelier MARE), Hillèle Feuerwerker et Danièle Larcena (Volubilis- Pierre sèche en Vaucluse pour l'élaboration de ces pré-inventaires.

Des outils de valorisation des apports méthodologiques on été élaborés, ils permettent de partager ce travail avec la Croatie et à plus long terme la reproductibilité pour d’autres territoires de cette opération et de leur mise en accessibilité pour le grand public.

Une délégation Française va se rendre en Croatie sur l'ile de Brac du 18 au 26 mai afin de continuer cet échange de savoir faire.

Finalités

Une des priorités de ce programme vise à constituer les bases méthodologiques et les enseignements reproductibles de ce programme.

Aussi, les outils de mutualisation seront conçus suivant les caractéristiques suivantes :

  • Un rapport de synthèse 
  • Des documents méthodologiques de pré-inventaire:
    • Des fiches
    • Un document méthodologique de pré-inventaire
    • Une fiche type de pré-inventaire reproductible par d’autres territoires 

La presse a parlé de nous : 

Article de Vaucluse Matin/Dauphiné libéré du 08/05/2022

Ils ont aussi financés ce projet : 

Nos partenaires :

Atelier MARE